lundi 22 août 2016

Nos sœurs diocésaines en retraite

 Jubilé de la miséricorde...Retraite su la miséricorde
***************************
Deuxième jour de la retraite
Premier jour de la retraite
Nos sœurs diocésaines ont commencé leur retraite annuelle depuis hier à Inongo. Elle a pour thème: la contemplation du visage de la miséricorde du Père. 
A cause d'un empêchement de dernière minute, c'est plutôt le père Charles Kusika qui la prêche au lieu du père Clément, comme prévu. Hier durant la session d'introduction, le père Charles  a défini la miséricorde  comme l'acte de Dieu qui apporte joie, sérénité et paix. En retour, l'homme y répond en semant un climat de pardon, de patience et de partage ( Source: sr Rosalie Iyetuli, secrétaire générale de la congrégation).
Bonne retraite à nos sœurs!

dimanche 21 août 2016

XXIème dimanche du Temps Ordinaire

Lomingo la Ntutu ibale na moko o Mobu
*****************
Tu sanctifieras le Jour du Seigneur: santisa mikolo mya Nzambe!
Bato ba Nzambe basangani awa. Bato bakumisa nkombo ya yo.
Nzambe azali na biso elongo.
Yamba Mokonzi lokumu la biso.
 Photo archives - Ste Croix/Bokoro
1ère lecture : « De toutes les nations, ils ramèneront tous vos frères » ( Is 66, 18-21 )
2ème lecture : « Quand Dieu aime quelqu’un, il lui donne de bonnes leçons » ( He 12, 5-7.11-13 ) 
Evangile:«On viendra de l’orient et de l’occident prendre place au festin dans le royaume de Dieu» (Lc 13,22-30) 

 Le jour du Seigneur est saint parce que Dieu l'a rendu saint : c'est le jour où il a contemplé l’œuvre de sa création, le jour où ils nous a recréé par la résurrection du Christ, le jour où il nous invite à franchir déjà le seuil de son éternité. C'est le jour où le temporel cède la place à l'éternel.
Tata atindi Mobikisi Yezu. 
Bato bakomisa nkombo ya yo.
Nkembo bobele na Nzambe se moko. 
Bato bakumisa nkombo ya yo!

samedi 20 août 2016

Date et messe des funérailles de Mgr Jan Van Cauwlaert

 Programme des obsèques et funérailles de mgr Jan
*****************************
Aux originaires, amis et connaissances du diocèse d'Inongo, Scheut Bruxelles informe que la messe des funérailles de notre cher Mgr Jan Van Cauwelaert  aura lieu vendredi prochain le 26 août à 10h30 en l’église St Guibertus à Schilde (près d’Anvers), suivie de l’inhumation au cimetière des pères de Scheut à Schilde. RIP

jeudi 18 août 2016

Nouvelle Nécrologique

Mgr Philippe Nkiere, évêque d'Inongo, a la profonde douleur d'annoncer à tous le décès de Mgr Jean Van Cauwelaert ce matin en Belgique. Mgr Van Cauwelaert fut le premier évêque du diocèse d'Inongo (1959-1967). Il était âgé de 102 ans.
Mgr Philippe Nkiere, Mgr Jan Van Cauwelaert et le cardinal Laurent Monsegwo lors de la fête de cent ans  de vie de Mgr Jean van Cauwelaert à Bruxelles
 Tata Episoko,  totondi yo botondi pe opema na boboto

Mgr Lesambo rentré à Inongo hier....

Mgr Lesambo a regagné Inongo hier
****************

 Les sœurs l'accueillent  chez lui au salon

mercredi 17 août 2016

Il vient d’atterrir à Inongo ...

Bozongi bolamu o mboka Inongo, Tata Episkopo
************************
L'abbé Jean Marie Ntesa et la sr Christine Kula au pied de l'avion: bon retour Mgr
Après un long séjour à Kinshasa pour raison de santé.... suivi d'un repos médical, Mgr Léon Lesambo, évêque émérite d'Inongo, a regagné Inongo cet avant midi à bord d'un vol régulier pour Inongo
A la piste d'Inongo ce  matin, l'abbé jean Marie Ntesa  au nom du clergé accueille Mgr Lesambo .
Mgr Lesambo en convalescence  au centre Nganda/ Kin avec  l'abbé Bernadone, recteur  de la maison diocésaine d'Inongo à Kinshasa
 Un accueil chaleureux lui a été réservé. On imagine la joie du clergé, de toutes les sœurs diocésaines présentes à Inongo (Mgr Lesambo a fondé cette congrégation diocésaine en 1969),  la joie de la population d'Inongo. Mgr Lesambo, en effet, fait partie de l'histoire d'Inongo. Pendant 38 ans, il a dirigé l'Eglise d'Inongo comme pasteur. Pour le moment, il a 87 ans.
                         Bon retour à Inongo Tata Episkopo.

lundi 15 août 2016

Angélus: le Pape prie pour le Nord-Kivu et dénonce un "silence honteux"!

Le Pape intervient sur la situation en RDCongo
***************************

À la fin de l'Angélus, en ce lundi de l'Assomption, le Pape a confié à l'intercession de la Reine de la Paix « toutes les angoisses et les douleurs des populations, qui en de nombreux endroits du monde, sont victimes innocentes de conflits persistants ».
François a évoqué en particulier la région du Nord-Kivu, frappée par de nouveaux massacres. Dans la nuit de samedi à dimanche, au moins 42 civils ont été tués par des hommes armés à Béni. Un deuil national a été proclamé dans le pays. Cette énième tuerie est attribuée à des rebelles ougandais.
Ces massacres se perpétuent « dans un silence honteux, a déploré le Pape, sans même attirer notre attention. Ces populations font partie de celles qui n’ont pas les moyens d’attirer l’opinion publique mondiale », a-t-il encore regretté, avant de prier pour que « Marie obtienne pour tous des sentiments de compassion, de compréhension et de concorde ».
Source et texte:  fr.radiovaticana.va/news/2016/08/15/angélus

dimanche 14 août 2016

Solennité de l'Assomption

Eyenga enene ya Ntombwa ya Maria o likolo.
"Lelo tokoyemba na mondimo monso ntombwa ya Maria Kin'o likolo"
*********************************************
 Tosepela toyemba nkembo ya Mama, ntombwa ya Maria kin' likolo.
2. Yo mama wa Nzambe, obotami Petwa, ozongi se petwa kin' likolo.
3. Nzoto na molimo, imemeki Kristu itikali petwa kin' o likolo
No sœurs diocésaines ce matin en tenue solennelle pour la solennité de l'Assomption
4. Otiki mokili na lokumu lonso, Mama otombwami kin 'o likolo.
5. Lel'o mboka Nzambe, ozali na nzoto ya nkembo enene kin' o likolo


1ère lecture : « Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds » (Ap 11, 19a ; 12, 1-6a.10ab)
2ème lecture : « En premier, le Christ ; ensuite, ceux qui lui appartiennent » (1 Co 15, 20-27a)
Evangile : « Le Puissant fit pour moi des merveilles : il élève les humbles » (Lc 1, 39-56)


***De l'abbé Dieu Merci Pakasa
L’Assomption de la Vierge Marie.

Nous célébrons en ce jour la gloire que reçut Marie, notre mère, au terme de sa vie terrestre. La foi en cette glorification fut déjà célèbre chez les premiers chrétiens et au cours de l’histoire de l’Eglise. Cependant, c’est seulement  le 1er novembre 1950 que le Pape Pie XII affirmait  solennellement  cette foi de l’Église en l’Assomption de la Vierge Marie comme  dogme, vérité de foi révelée. : « …Nous affirmons, nous déclarons et nous définissons comme un dogme divinement révélé que l’Immaculée Mère de Dieu, Marie toujours Vierge, après avoir achevé le cours de sa vie terrestre, a été élevée en corps et en âme à la gloire céleste. »

Ce dogme vient comme suite normale des vérités révélées sur la Vierge Marie dans la tradition de l’Eglise. Déjà en 431 avec le concile d’Ephèse l’Eglise affirma que Marie est ‘’Mère de Dieu’’, puisque Mère de Celui qui en son unique personne possède et la nature humaine et celle divine.

Dans la suite, Marie fut proclamée ‘’conçue sans péché ou immaculée conception’’. Le 8 décembre 1854, dans la Bulle Ineffabilis Deus, le pape Pie IX déclarait : « Nous déclarons, prononçons et définissons que la doctrine qui tient que la bienheureuse Vierge Marie a été, au premier instant de sa conception, par une grâce et une faveur singulière du Dieu tout puissant, en vue des mérites de Jésus Christ, Sauveur du genre humain, préservée intacte de toute souillure du péché originel, est une doctrine révélée de Dieu, et qu’ainsi elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles ».

Ainsi la vie, la gloire de la Vierge paraît indissociable de son Fils. De  la proclamée Mère de Dieu à l’immaculée conception on aboutit au plerum, à la gloire du ciel. Dès lors, sa glorification devient normale au regard du privilège, de la grâce qu’elle reçut, mais aussi de sa foi. Elle a cru en Dieu, se laissant abandonner entre ses mains par son ‘fiat’ et Dieu l’a élevée (magnificat). Car Dieu ne pouvait ni laisser dans la corruption, le corps qui a porté son Fils ni jeter dans la géhenne l’âme de celle qu’Il désigna comme la ’comblée de grâce’.

La glorification de Marie, notre ‘sœur en humanité’ et notre ‘aînée dans la foi (cfr Livre de l’Abbé Kenkfuni ) est pour nous motif de joie et raison d’espérance. Car c’est le signe que notre foi n’est pas vouée au néant, mais tendue vers la gloire où elle nous précède déjà, gage de la gloire et de la splendeur future de l’Eglise.

Que la Vierge intercède pour nous.

‘’Yo mama wa Nzambe, obotami petwa ozongi mpe petwa kun’o likolo.
Tosepela toyemba nkembo ya mama, ntombwa ya Maria kin’o likolo’’.
Abbé Dieu Merci Pakasa
Prêtre d'Inongo aux études en Espagne

samedi 13 août 2016

Notre histoire avec St Louis de Gonzague

Maison St Louis de Gonzague....ce fut à Kikwit
*************************************
St Louis de Gonzague, le saint patron de notre Petit séminaire, marquera à jamais l'esprit de tous les anciens petits séminaristes de Bokoro. On ne le savait peut être pas: la maison qu'occupaient nos 3 abbés qui  étudiaient à l'Isp Kikwit était baptisée: Maison St Louis de Gonzague alors que nos grands séminaristes de st Cyprien souhaitaient l’appeler d'une façon impropre: "Maison diocésaine d'Inongo à Kikwit". Même en dehors du diocèse, nos abbés ont voulu vivre sous la protection de ce saint qui veille sur leur cher "Nsibongo", maison natale de  tous les prêtres d'Inongo.  
Dans cette maison,  nos 3 abbés avaient créé un cadre de vie similaire à une communauté de vie paroissiale. Celle-ci avait toutes les structures nécessaires pour son bon fonctionnement: un recteur (André BONKALE), choisi par ses deux compagnons. Rodrigue fut l'intendant de la maison pendant qu'Alfred était hôtelier.
Après avoir dit les messes d'adieu dans les paroisses où ils furent collaborateurs paroissiaux à Kikwit, ces 3 confrères sont pour le moment en route pour Bokoro où ils sont nommés, par Mgr L’évêque, formateurs au Petit séminaire de Bokoro. L'abbé Alfred s'occupera en plus de la direction du collège saint Raphaël (INSTOBO). Ils retrouvent St Louis de Gonzague.
Comme quoi, partout où l'on va St Louis de Gonzague sera toujours avec nous.

vendredi 12 août 2016

La journée de nos sœurs à Inongo.... avant la retraite!

Nos sœurs diocésaines  à Inongo 
*****************
Conférence de l'abbé Achille Bongali
Petit déjeuner
La sœur Marie Gabrielle Kebokwaka, ingénieure agro-vétérinaire entretient ses consœurs sur l'agriculture, l'élevage et la pisciculture. Elle est accompagnée de la sœur chargée des projets, la sr Marie Louise Nkanga.
Exposé des sœurs qui s'occupent de l’hôtellerie
********************************
Les sœurs suivent avec attention l'exposé  des sœurs qui s'occupent de l’hôtellerie

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)