dimanche 22 octobre 2017

XXIXeme Dimanche du Temps Ordinaire

Lomingo la 29 o Mobu
****************
Yebisa biso makanisi ma yo: 
Tokoki kofuta Kaizaro mpako to te

Bandeko, lelo Kristu akolendisa biso mpo tolemba kuluka bolamu bwa ekolo te. Na motema bolingi tomipesa na misala minso mikoki kobongisa mboka.
Litangi lya yambo: Liloba lya Nzambe lojola profeta Izaya akomi (45,1.4-6)
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa yambo mwa santu Polo ona Bakristu ba Tesaloniki ( 1,1-5b)
Nsang elamu lokola santu Mateo akomi (22,15-21).

Bopesa kaizaro biye bikoki na Kaizaro;
 mpe bopesa Nzambe biye bikoki na Nzambe

jeudi 19 octobre 2017

Cas de vol à la paroisse de Kutu

 Ils se réveillent et  font ce constant...!
********************
Abbé Egide Mabwana, curé de Kutu
Les confrères abbés de la paroisse Marie Reine de Kutu informent avec regret que cette nuit, ils ont été victimes du vol. Les hommes non identifiés sont entrés dans la cuisine et dans  le dépôt pendant que tous dormaient et ont emporté avec eux le nécessaire de la cuisine ( marmites, assiettes, couverts...)  et  le moteur 15 CV qu'ils utilisent pour faire l'apostolat. Ils ont fait appel aux policiers qui ont constaté le dégât.
le moteur hors bord de 15 CV a été volé cette nuit
 Si pour les objets de cuisine peuvent être récupérés ou achetés sans trop de difficultés,  tel n'est pas le cas pour le moteur de 15 CV.  Les chrétiens qui sont le long du lac ou de la Lukenie ou encore de la Mfimi et qui dépendent des abbés de Kutu pour les sacrements et la vie de foi risquent d’être fortement  pénalisés car c'est avec ce moteur que nos abbés allaient leur rendre visite. Les enquêtes sont en cours et on attend.

mardi 17 octobre 2017

17 octobre: Saint Ignace d'Antioche

Je suis le froment du Christ.
**********************
Faire aimer les saints aux jeunes !

 Ces paroles  reviennent dans nos mémoires.  Saint Ignace d’Antioche est l’un des saints connu par tous les séminaristes qui ont connu feu l’abbé Ignace Ngazain comme recteur car il fut son saint patron. 
Photo archive: feu l'abbé Ignace Ngazain est le premier debout à droite
Au petit séminaire de Bokoro,  le 17 Octobre fut un jour de fête. Saint Ignace d’Antioche est  le saint patron de l’abbé recteur. La messe était solennelle.  Ce jour là,  l'abbé Ignace Ngazain, avec son éloquence hors pair, se perdait dans la rhétorique pour nous faire aimer et admirer saint Ignace d’Antioche au point qu’après la messe, on répétait les phrases de l’homélie.
Après la messe, on sortait en procession et on prenait la direction de la chambre du recteur pour le discours solennel et pour lui souhaiter une bonne fête patronale
  "Saint Ignace évêque et martyr fut le second successeur de l’Apôtre saint Pierre sur le siège d’Antioche ; pendant la persécution de Trajan, il fut condamné aux bêtes et amené enchaîné à Rome. Là, il fut, sur l’ordre de Trajan, exposé, devant le Sénat, aux peines les plus cruelles et ensuite jeté aux lions. Dévoré par leurs dents, il fut une victime pour le Christ. »
Sango Mokonzi na nsai toyei, o boso bwa yo, toyei koyembela, oyoka motema esengo, biso tokondima ya yo na nsai.
La vie de saint Ignace  faisait enfin l’objet du discours du président des élèves au recteur.  La veille, les ainés de la sixième s’enfermaient dans leur salle de classe, ils lisaient la vie de ce saint et aidaient le président à étoffer son discours. Tout était calqué sur le style oratoire de Cicéron dans son discours pour défendre le Poète Archias, expulsé de Rome parce qu’il n’avait pas le droit de cité.
Ce style oratoire, riche en longues périodes littéraires, offrait un terrain propice pour admirer celui qui a voulu se faire le froment du Christ et qui est pour le recteur, son modèle de vie.
"Peut-être mourut-il pendant les fêtes de victoire où Trajan offrit, pour amuser la populace sanguinaire, la vie de dix mille gladiateurs et celle de onze mille bêtes sauvages. C’est sans doute dans l’immense Colisée, qui venait d’être achevé et qui brillait de tout l’éclat de l’or et du marbre, que notre saint remporta la victoire du martyre".
De là, nous avions appris à aimer saint Ignace d’Antioche et à vivre comme lui, le froment du Christ. Nous l’avons connu comme aîné dans la foi, c'est-à-dire un homme ordinaire qui a donné sa vie à Dieu. Dès lors, il est devenu un ami attachant à qui nous nous confions. Aujourd’hui encore, nous embrassons son cœur afin qu’il conquière le monde que Jésus a arrosé de son sang.

lundi 16 octobre 2017

15 Octobre 1967-15 0ctobre 2017: 50 ans d'épiscopat

video
                                            Extrait vidéo de la messe d'hier soir à Ndolo (Gloria)
Hier le 15 Octobre, le diocèse d'Inongo était en fête pour les 50 ans d'épiscopat de Mgr Léon Lesambo, notre évêque émérite. Né le 21 Juin 1929 à Mushie, Mgr Lesambo fut ordonné prêtre le 21 Juillet 1956  puis consacré évêque du  diocèse d' Inongo le 15 Octobre 1967, âgé de 38 ans.
Pasteur de l'Eglise d'Inongo, il a guidé cette portion du peuple de Dieu pendant 38 ans jusqu'au 27 Juillet 2005 quand le Pape Benoit XVI a accepté sa renonciation à la charge épiscopale pour avoir atteint la limite d'age de 75 ans, prévue par le code de droit canonique (Can. 401§1).
A la maison diocésaine d'Inongo à Kinshasa où il se trouve en repos médical, une messe a été célébrée par Mgr Evariste Mputu Mokuba, notre vicaire général, entouré des prêtres  d'Inongo présents à Kinshasa. Dans la foule, plusieurs religieuses diocésaines venues du diocèse et un bon nombre de laïcs originaires de notre diocèse.  
Les abbés Édouard Ngongo, Jean Marie Ntesa, Mgr Evariste, abbés Claude Ilikwa, abbé Donat Nshole et le père Louis Ngoy
Nos religieuses
Messe à la cour intérieure de la maison diocésaine d'Inongo à Ndolo ( Kinshasa)
La fête a été célébrée "in coro" vu l'état de santé de Mgr Léon. Pendant la messe, il était allongé sur une chaise placée au premier plan, non loin de l'autel. 
Le père Louis Ngoy ( Cicm), Mgr Evariste Mputu, abbé Donat Nshole, Mgr Lesambo et les abbés Edo et J. Marie Ntesa
C'était une messe d'action de grâce. Tous étaient pleins de reconnaissance pour ce pasteur que le Seigneur a donné à son peuple.
Dominus illuminatio mea et salus mea 
Le Seigneur est ma lumière et mon salut
Nzambe azali mwinda mpe libiki lya ngai, nabanga lisusu nani !
( Devise épiscopale de Mgr Lesambo)

dimanche 15 octobre 2017

XXVIIIème dimanche du Temps Ordinaire (A). Jubilé d'Or d'épiscopat...!

Lomingo la Ntuku Ibale na Mwambe o Mobu
**************************
Elamba ya limpati, bakosomboka te! 
Nzambo ya Komunyo: Bya bolei bibongi ee, Merci na Nzambe. Mokonzi akobenga ngai eee, o meza ya ye esantu; likambo mpenza linene , nagai moto nazwi lokumu.
2. Mpe binua bibongi e
3. Nandimi na motema
4. Elamba ya limpati e, bakosombaka te
5. Ezali se motema
Bandeko  Nzambe azalaki kobyanga ba Yuda o bondeko bwa Kala basepelela mokolo mwa bopemi elongo na baninga. Se bongo akobengaka biso, bato ba libota lya bakristu, tosangana na Kristu o limpati lya Ukarisitiya.
Liloba lya Nzambe lokola profeta Izaya akomi (25,6-9)
Monaknda mwa santu Polo na Bakristu ba Filipi (4,12-14.19-20)
Nsango elamu lokola santu Mateo akomi (22.1-14)
****


15 Octobre 1967-15 Octobre 2017: 50 ans d’épiscopat
*************************
ce 15 Octobre: 50 ans d'épiscopat
Notre diocèse s’unit en ce jour à la joie de mgr Lesambo qui accomplit 50 ans d’épiscopat. Un fait rare: le jubilé d’Or du ministère épiscopal. A Kinshasa à la maison du diocèse, nos abbés, nos sœurs, sa famille biologique, les nombreux laïcs originaires du "lac" ainsi que des amis et connaissances participent « in coro» à l’eucharistie d’action de grâce pour ce pasteur qui a dirigé le diocèse d’Inongo pendant 38 ans.
Pour le moment, Mgr Lesambo est convalescent à Kinshasa et  assez affaibli par l’age (88 ans) et la maladie.
Photo archive des 50 ans de sacerdoce de Mgr Philippe Nkiere à Inongo. On y aperçoit le cardinal Monsengwo Laurent, Mgr Philippe Nkiere et Mgr lesambo assis.
Tous lui feront faire la fête en guise de reconnaissance pour tout ce qu’il est et a fait pour notre église d’Inongo en particulier et celle du Congo en général.
Bonne fête Mgr Léon et merci.

mardi 10 octobre 2017

Fête ce 15 Octobre à Kinshasa pour Mgr Léon Lesambo

La communauté d'Inongo à Kinshasa est mobilisée pour la fête de ce 15 Octobre. En effet, le dimanche, Mgr Lesambo fêtera ses 50 ans d'épiscopat. Il fut ordonné évêque d'Inongo le 15 Octobre 1967.
Initialement prévue le 13 Aout en la solennité de l'Assomption de la Vierge Marie au ciel, cette fête a été renvoyée à une date ultérieure à cause de l'état de santé de Mgr.  On se souvient qu'il a été transféré d'Inongo pour Kinshasa et fut hospitalisé à Ngaliema. Pour le moment, il est convalescent  et se repose à la maison diocésaine d'Inongo à Ndolo. 
Ce matin, 15 religieuses  de l'Immaculée Conception sont parties d'Isaka à bord d'un bus pour participer à la fête. Ordonné évêque le 15 Octobre 1967, Mgr Lesambo a dirigé le diocèse d'Inongo pendant 38 ans. Le Pape avait accepté ses démissions le 27 Juillet  2005.

lundi 9 octobre 2017

Deux nouveaux prêtres hier

Deux nouveaux pères originaires du diocèse
*********************
Hier dimanche 08 Octobre, les pères Simplice Moluanton (Marianiste) et Christol Masofete (CICM) ont été ordonnés prêtres par Mgr Edouard Kisonga à la Paroisse Marie-Auxiliatrice/Masina-Petro Congo. Simplice est de la Paroisse Ste Croix/Bokoro.
  et  Christol  de la paroisse Ste Famille (Sanga-sanga/Bokoro).
Tous deux sont passés par le petit séminaire de Bokoro puis  le plan providentiel du Seigneur les a orientés vers leurs familles religieuses respectives.
 Certains abbés du diocèse ont participé à cette messe
Parler du sacerdoce, c’est parler de la vie, toute simple et si belle de milliers de jeunes qui, à travers le monde,ont grandi comme tous les autres, ont joué avec leurs camarades,ont ri,ont chanté eux aussi.
 Parler du sacerdoce, c’est parler de cœurs généreux et capables de s’aventurer dans l’invisible, capables de voir au-delà des apparences la beauté qui s’y tient et qui ne demande qu’à fleurir. 
 Parler du sacerdoce, c’est parler de la capacité d’entendre, à travers les multiples voix du monde, l’unique et irrésistible voix de Dieu. Non pas une voix sensible, mais un appel intérieur et profond qui s’avance comme un fleuve d’amour et qui se fait pressant : «Viens, suis-moi... ».
 Parler du sacerdoce, c’est parler d’un désir fou, inexplicable avec des mots, de répondre à cet appel secret qui brule le cœur. C’est parler d’un saut prodigieux dans la confiance. C’est risquer sa vie dans ce qui paraît folie aux yeux des hommes, mais, heureusement, sagesse aux yeux de Dieu.
Saint Antoine de Padoue, défenseur de la sainte Eucharistie, obtenez-nous de saints prêtres.
Saint Jean-Marie Vianney, modèle de sanctification sacerdotale, obtenez-nous de saints prêtres.
Saint François-Xavier, patron des prêtres missionnaires, obtenez-nous de saints prêtres.
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face, victime offerte pour la sanctification sacerdotale, obtenez-nous de saints prêtres.
Saints et bienheureux du Seigneur, obtenez-nous de saints prêtres.
 Parler du sacerdoce, c’est parler de paternité. C’est devenir père non dans une famille régulière et physique, mais dans une famille spirituelle dont les enfants s’engendrent à chaque confession, chaque direction spirituelle, chaque rencontre personnelle.
 Dieu se sert du prêtre pour être, à travers lui, présent pour les hommes et agir en leur faveur. Cette audace de Dieu qui se confie à des êtres humains et qui, tout en connaissant nos faiblesses, considère les hommes capables d’agir et d’être présents à sa place - cette audace de Dieu est la réalité vraiment grande qui se cache dans le mot « sacerdoce ».

dimanche 8 octobre 2017

XXVIIème dimanche du Temps Ordinaire (A)

Lomingo la Ntuku Ibale na nsambo o Mobu
****************************
Photo archive
Bakristu bazali lokola basali ba elanga ya vino ya Nzambe, yango nde Eklezya. Na nsuka Nkolo akosenga moto na moto mbuma ya nzete ya ye, yango nde boboto, bolingani na bosembo.
Nzembo: Nkolo wa mabele aloni nzete azingi yango na lopango atiki mpe ndako ya sinzili. Mokonzi aloni elanga ya vino, atikeli biso mokili ....!
Litangi lya yambo: Ata bato basali mabe, Nzambe akotika ta kolinga bango lokola nkolo akolingaka elanga ya vino yaye.
Liloba lya Nzambe lokola profeta Izaya akomi (5,1-7).
" Tika nayembela moninga wa ngai wa motema nzembo, nzembo ya moninga wa ngai mpo ya elanga ya ye ya vino. Bolingo wa ngai azalaki na elanga ya vino ya mabele malamu o nsonge ya ngomba..."
Nzembo: Banso tosepela, Nzambe akolinga biso e, banso tosepela Nzambe akoboya biso te. 
Litangi lya Ibale: Boboto Nzambe akopesaka boleki manso bato bakoki kokanisa.  
Mokanda mwa santu Polo ona bakristu ba Filipi (4,6-9).
"Bandeko, bomitungisa te , ata na nini kasi bosambela mpe bobondela Nzambe...".
Nsango Elamu lokola santu Mateo akomi (21,33-43)
Yezu alobi na banganga bakonzi mpe na ba Farizeo: " Boyoka moulani mosusu. Moto moko azalaki nkolo wa mabele mpe aloni nzete ya vino, azingi elanga na lopango, abongisi ekamelo ya vino mpe atongi linongi lya mokengeli; atiki elanga o maboko ma bafuteli mpe akei mobembo...".

samedi 7 octobre 2017

7 Octobre: Notre Dame du Rosaire

Maria losako otondi ngrasya
mama, otondi ngrasya !
******
Le Pape François
Se souvenir du Christ avec Marie
Le Pape Benoit XVI
 Par Marie, apprendre le Christ
Le Pape Jean Paul II
Se conformer au Christ avec Marie
 Supplier le Christ avec Marie
la confraternité du saint Rosaire/ Bokoro
Annoncer le Christ avec Marie


Maria losako , otondi ngrasya, Mokonzi azali na yo!
Grotte du centenaire/ Bokoro
Elikya na esengo ya basumuki, mama e toluki yo
grotte mariale/St Albert-Inongo
Tokobondola yo e mama Maria, Nzambe mei aponi yo!
Grotte mariale/ Kutu
Sepela yo mama Maria , sepela yo mwana wa Nzambe; sepela yo mama e!
Grotte mariale/Makaw
Mama Maria, mama Maria, mama Maria tokobondela yo. Kati ya mboka eye ya mpasi tokolela yo, bana ba Eva.
Grotte mariale / Oshwe
Nani oyo akobima lokola ntongo, bozenga lokola sanza, akongenge lokola moyi, bokasi lokola limpinga lya basoda bakei etumba !

« Ô Rosaire béni par Marie, douce chaîne qui nous relie à Dieu, lien d'amour qui nous unit aux Anges, tour de sagesse face aux assauts de l'enfer, havre de sécurité dans le naufrage commun, nous ne te lâcherons plus. Tu seras notre réconfort à l'heure de l'agonie. À toi, le dernier baiser de la vie qui s'éteint. Et le dernier accent sur nos lèvres sera ton nom suave, ô Reine du Rosaire de Pompéi, ô notre Mère très chère, ô refuge des pécheurs, ô souveraine Consolatrice des affligés. Sois bénie en tout lieu, aujourd'hui et toujours, sur la terre et dans le ciel" (Bienheureux Bartolo Longo, apôtre du Rosaire).

Losambo ya mama lokola fulele ya rosa na nkeni, ezwisa bana ngrasya e!
Tosengi yo, mama, kaka losambo, lelo , lobi tee nsuka e!
Maria, Maria, Eva ya sika e!

vendredi 6 octobre 2017

Nos grands séminaristes se preparent pour le grand séminaire!

 Les vocations et leur entretien...!
**************************
Nos grands séminaristes fréquentent les grands séminaires régionaux. Ceux qui font la philosophie étudient à Kalonda (au diocèse de Kenge)   tandis que les "théologiens" vont à Kikwit (au diocèse de Kikwit). Les faire voyager a toujours été un "casse tête" pour la commission  des vocations et  l'économat. Quand ils sont au diocèse, pour les faire arriver dans les grands séminaires respectifs, il faut commencer par les réunir en trois groupes. Le premier  (pour ceux de Mfimi) à Nioki, le deuxième (pour ceux du lac à Inongo )  et le  3ème (pour ceux de la Lukenie) à Bokoro. De là, ils  voyagent tous à Isaka ( en face de Nioki).
Dans le passé, d'Inongo pour Kinshasa, nos grands séminaristes voyageaient à bord de Totaka
 D'Isaka, le diocèse loue deux bus pour eux tous jusqu'à Bandundu. De Bandundu, il faut louer deux autres bus jusqu'à Kinshasa. Ici, il faut qu'il se reposent un peu:  le voyage est très fatiguant car les routes sont dans un état de délabrement assez avancé, surtout que le voyage se fait pendant la saison de pluie.
l'état des routes pendant la saison de pluie
 Il arrive qu'ils fassent 4 jours de voyage entre Inongo et Kinshasa. Enfin, il faut encore louer deux autres bus: l'un pour ceux de Kalonda (350 Km)  et l'autre pour ceux de Kikwit (500 km). S'ils arrivent à destination après une semaine, c'est déjà un exploit. Généralement, nos grands séminaristes y arrivent  malades. Les plus vigoureux se contentent des courbatures et des malaises.
C'est un détour inutile; une perte de temps et d’énergie car si la route de Bagata était praticable, nos séminaristes l'emprunteraient comme ce fut le cas dans le passé. Malheureusement, les routes n'existent plus. Un voyage que l'on pouvait faire en deux jours se fait en une semaine.
la carcasse du camion Daf qui transportait nos grands séminaristes de Bokoro- Kikwit et Kalonda quand la route de Bagata était praticable
 Dans le passé, pour plus de deux fois, Mgr l’évêque affrétait deux avions petits porteurs pour laisser ou reprendre nos grands séminaristes.
Deux avions pour transporter nos grands séminaristes ( photos archives)
C’était plus facile mais dans la suite, on ne pouvait plus tenir car louer un avion coutait 5.500 dollars américains. Comme il en fallait deux, le diocèse payait 11.000 dollars sans compter les frais d’atterrissage et les taxes des aéroports. Un seul voyage aller de nos séminaristes coutait au diocèse pas moins de 12.500 $ . L'aller retour, c'est 25.000 dollars. Quand on y ajoute les trousseaux pour les nouveaux....! 
Par bus comme cela se fait actuellement, le voyage coute  mais c'est moins cher que par avion. Heureusement que l'Eglise en Détresse, un organisme d'Eglise, vient en aide à l’évêque pour soutenir ces vocations. Nous les remercions de tout cœur et prions pour ses bienfaiteurs.
 Cette année, nous avons au moins 50 grands séminaristes (en philosophie, en stage, en théologie et dans l'attente des ordinations).

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005- )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967)

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005)