jeudi 19 avril 2018

Un abbé Congolais (RDCongo) nommé à la tête d'une institution de promotion de l’Alphabétisation à Rome

Certains ne le savent pas encore. C'est depuis le 11 Avril que la nouvelle est officielle. L'OPAM (Œuvre de promotion de l’alphabétisation dans le Monde) a un nouveau Président. Jusque là, l'association était conduite  par Mgr Aldo Martini qui, pendant 18 ans, l'a présidée avec dévouement, compétence et esprit de service. La Providence, qui a toujours soutenu l'OPAM dans ses diverses initiatives pour le bien de l'humanité a désigné, par le choix des membres du comité directeur, un candidat venu d'un des pays du Sud du Monde pour lequel, depuis 46 ans, l'OPAM a financé un nombre impressionnant des projets d’alphabétisation.  Il s'agit de l'abbé Robert Kasereka Ngongi, prêtre du diocèse de Beni-Butembo (RDCongo).
L'abbé Robert Kasereka Ngongi est né à Goma le 20 février1966. Il a fait le petit séminaire à Vida (diocèse de Mahagi) puis à Musienene (diocèse de Beni-Butembo) et le grand Séminaire à Bukavu. Ordonné prêtre en 1991, il a rendu service dans les divers secteurs d'apostolat de son diocèse d'origine. Depuis 5 ans, il est prêtre "Fidei donum" dans le diocèse de Noto en Italie où il coopérait avec l'OPAM. L'Assemblée des membres de l'OPAM a pensé à  lui comme candidat idéal à la conduite de l'OPAM, Association Catholique engagée à vaincre l'analphabétisme dans le monde en aidant de nombreux frères et sœurs en difficulté à devenir protagonistes de leur propre histoire et moteur de développement de leur pays.
Notre diocèse a déjà bénéficié des projets financés par cet organisme. Que l'on pense au projet financé pour la Sr Albertine Ngaa, à l'école primaire Lokala de la paroisse Notre Dame de Fatima d'Oshwe et à la toiture de l'Ecole primaire Ntango de Kemba ( paroisse Ste Croix Bokoro).
Nous remercions de tout cœur don Aldo pour le service précieux rendu à l'Eglise de Dieu et souhaitons un bon travail à l'abbé Robert .

mercredi 18 avril 2018

Une rencontre providentielle: les retrouvailles sur une piste d'avion !

Cet après midi, à la piste d’atterrissage de Kiri, il y a eu une rencontre pleine de souvenirs entre  l'abbé Donatien Nshole et l'abbé André Mputu Noble, d'une promotion avant lui.
Les abbés Donatien Nshole et André Mputu Noble se connaissent depuis leur jeune age au petit séminaire de Bokoro et ont évolué jusqu'au sacerdoce. Aujourd'hui, la Providence a voulu que l'avion à bord duquel l'abbé Donatien Nshole avait pris place pour Kinshasa fasse escale à Kiri. Une occasion à ne pas perdre pour revoir un ami de longue date que l'on a plus revu depuis belles lurettes. En effet, ce n'est pas toujours facile de rencontrer ces confrères qui travaillent dans des zones éloignées. L'abbé André Mputu, curé doyen de la paroisse St Jean Marie Vianney de Kiri, a fêté son jubilé d'argent de sacerdoce l'an passé ensemble avec l'abbé Egide Mabwana. Ils furent ordonnés prêtres le 10 Mai 1992 à Tolo. Et vive l'amitié entre prêtres!

lundi 16 avril 2018

Les vœux temporaires des sœurs Joceline et Justine à Florence

Vœux des sœurs hier à Florence!
**************************
Hier dimanche le 15 Avril à Florence ( Italie), l'église de la maison mère des filles pauvres de saint Joseph Calasanz était pleine de monde pour la profession temporaire des sœurs Joceline Abompwa Monkango et Justine Ayembela Nganga, toutes deux originaires du diocèse d'Inongo où cette Congrégation a ouvert, il y a quelques années, une maison.
 Fondée à Florence  par Marie Anne Donati (1848-1925) en religion Célestine de la Mère de Dieu, sous la direction de Celestino Zini, les sœurs s'occupent de l'éducation des enfants, en particulier des pauvres, des abandonnés et des enfants de prisonniers.
Nos deux religieuses avaient commencé leur formation initiale à Inongo même sous la direction de la sœur Francine Massa. Puis elles sont venues à Florence pour le noviciat comme le stipule la constitution de la Congrégation. Enfin hier, elles ont émis les vœux temporaires. La sœur Joceline est originaire de la paroisse Marie Reine de Kutu tandis que Justine est de Ste Croix Bokoro.
La mère générale, qui plus d'une fois a été à Inongo, a accueilli les vœux de ces jeunes sœurs en présence de son conseil, de la maîtresse des novices et des sœurs de la congrégation.
La messe fut présidée par le père Gervais Bakerethi, Agustinien de l'Assomption qui rend service dans une paroisse de Florence et fréquente la communauté pour les messes ou récollections. A l'autel, nous étions 10 prêtres dont 9 originaires de la République Démocratique du Congo. De ces 9 prêtres Congolais, 5 étaient du diocèse d'Inongo (les abbés Joseph Nduita, Jean Willy Bomoi, Henri Godé MbawMbaw, Didier Epambale et Théo Bola), tous venus de Rome pour prier et soutenir ces jeunes sœurs.
Nous sœurs ont émis les vœux d' Obéissance, de pauvreté et de chasteté et ont promis de vivre selon l'esprit de la congrégation.
 La mère générale n'a pas caché son émotion et sa joie de voir ces deux jeunes sœurs emmètre des vœux loin de leur terre natale malgré le programme initial qui prévoyait les vœux à Inongo . 
Pendant la prière universelle, tous ont prié pour la terre d'origine de sœurs Joceline et Justine. Ils ont invoqué la paix pour ce pays riche devenu aux yeux du monde une vallée des larmes.
 A la fin de la messe, après le remerciement de la mère générale, nous deux sœurs qui parlent parfaitement l’italien ont pris, tour à tour, la parole pour exprimer leur gratitude à Dieu, à la mère générale et à toute la famille religieuse, à leurs parents dans le très lointain Congo et à toute l'assemblée




Nous ne pouvons que souhaiter à ces deux sœurs de mener une bonne vie religieuse dans la confiance au Seigneur qui ne déçoit pas. 

mardi 10 avril 2018

Pèlerinage des légionnaires de Marie à Bokoro

"Le légionnaire, fidèle de Dieu comme la Vierge Marie". 
************************
L’esplanade de la paroisse Ste Croix de Bokoro a mobilisé autour de l’abbé Jean Paul Lokutu, Curé de  Ste Croix, les membres du mouvement  « légion de Marie »  venus de diverses zones pastorales  du diocèse (Nioki, Kutu, Tolo, Makaw et Semedwa)  pour leur pèlerinage, communément appelé «Aciès ». C’était ce dimanche 8 Avril 2018.  Cette expérience toute nouvelle, parce que la première en son genre, a été fortement saluée par tous les participants.  On lisait la joie sur les visages.  En effet, les 450 légionnaires ont chanté, dansé et prié ensemble.  
« Le légionnaire, fidèle de Dieu comme la Vierge Marie », c’est le thème sur lequel nos abbés  se sont appuyés  pour parler, tour à tour, de la pédagogie de Marie à l’auguste assemblée. Le légionnaire est appelé à enseigner à la manière de Marie comme aux noces de Cana, à rester à l’écoute du Saint Esprit comme Marie au Cénacle et  à pratiquer la charité envers les autres comme Marie à la visitation. Ce sont là les éléments qui doivent améliorer le travail de ces agents d’évangélisation  appelés à annoncer l’Évangile à domicile et dans les rues. Une tâche souvent ardue.
Un des légionnaires dit: "quand  nous sensibilisons aux valeurs chrétiennes dans les rues et les maisons, nous  invitons nos auditeurs  à aller régulièrement à la messe, à militer pour la paix  et à réciter le rosaire, arme devant les difficultés de la vie. Nous enseignons la beauté du chapelet et  en faisons la promotion avec conviction.


Cette  tache n’est pas toujours facile. Il nous arrive de  nous heurter à la réticence ou au refus. Mais nous ne baissons pas les bras. Nous le faisons toujours avec bienveillance, à l'image  de la Vierge Marie, femme du silence et de la patience".

lundi 9 avril 2018

9 avril 2018 Annonciation du Seigneur : Solennité du Seigneur !

Flash: Sincères condoléances au père Jean Bosco Ngipe, Svd, pour le décès de son papa survenu hier à Bokoro. RIP.
Solennité de l’Annonciation du Seigneur. 
***************************
Etindi Nzambe ntoma akiti o Nazarete, esika ya Maria alobi ye boye: AVE MARIA
La fête de l’Annonciation est habituellement célébrée le 25 mars; cette année, le dimanche des Rameaux est tombé ce même jour. Pour fêter comme il convient cette solennité, l’église a reporté cette célébration après Pâques soit aujourd'hui lundi 9 avril.
"Par l’ave Maria, le péché se détruira, par l’Ave Marie, toute grâce nous viendra. 
O divine prière, si l’on vous connaissait, oui chacun vous dirait, jour et nuit sur la terre"
L’Annonciation est ancrée dans l’évangile selon Saint Luc; la prière de l’Ave Maria et celle de l’Angelus s’inspirent directement de ce dialogue magnifique entre l’archange et Marie. 
Sepela Maria, otondi ngrasya.
Elle rappelle le jour où à Nazareth, la Vierge Marie accueillit la parole qui lui fut dite par l’Ange de la part du Seigneur:”Tu concevras et tu enfanteras un fils qui sera appelé Fils du Très-Haut”.

dimanche 8 avril 2018

IIème dimanche de Pâques

Lomingo la Ibale la Pasika
*****************
Bandeko, bato bayambi Yezu Kristu na motema monso, bakozala bantoma ba boboto boye Kristu ayelaki bayekoli ba ye.
Losambo la ebandela:
E Nzambe  nta ngolu, awa tosepeli lisusu eyenga enene ya Pasika
olendisi boyambi bwa bato ba Ekolo ya yo:
opetoli biso na mai ma batisimo; Elimo Santu akomisi biso bana ba yo,
mpe Kristu asikoli biso na makila ma ye; osalisa biso mpo toyeba bonene bwa makabo ma ye.
Tokobondela bongo..
Matangi:
Litangi lya Yambo: Liloba lya Nzambe lokola likomami o buku ya Bikela bya Bapostolo (4,32-35)
la sr Rita Mokende
Litangi lya Ibale: Mokanda mwa yambo mwa santu Yoane (5,1-6)
Nsango Elamu lokola santu Yoane akomi (20,19-31)
***
"Combien d’hommes et de femmes aujourd’hui ne sont-ils pas dans la situation de Thomas? Nous cherchons des preuves pour ne pas apparaître comme des naïfs mais nous passons alors à côté des signes et des témoignages qui font appel à notre libre adhésion avec une lucidité nouvelle et une compréhension plus profonde encore de la réalité et des événements.
Pour reprendre une expression du pape Benoît XVI – « la mort et la résurrection du Christ constituent un événement qui a changé le cours de l’Histoire ».C’est notre foi et nous voulons vous la partager, "sans complexe ni arrogance".
Amen.

jeudi 5 avril 2018

Première rencontre avec Mgr Donatien Bafuidinsoni à Kinshasa

Losako pe boyei bolamu na diocèse ya Inongo
**********************************
Samedi 31 Mars 2018, le Pape François a nommé Mgr Donatien Bafuidinsoni, évêque d'Inongo. Ya Philippe l'a annoncé avec une très grande joie en l’église cathédrale d'Inongo .
Mgr Donatien peut d’ores et déjà compter sur nos prières, sur notre collaboration et notre amitié..
Le diocèse d'Inongo l’accueille comme Pasteur du Seigneur et Père dans la foi, un aîné au milieu de nous pour nous indiquer la route qui conduit au Seigneur. Qu’il soit remercié d’avoir dit oui à l’appel du pape François. Nous serons «avec lui » dans tout ce qu’il vivra avec nous et pour nous. Que monte donc notre louange au Seigneur.
Ce soir, nos abbés et sœurs qui sont à Kinshasa sont allés le saluer et lui dire notre joie de l'avoir au milieu de nous comme père et frère. D'ores et déjà, tout le diocèse est mobilisé pour l'accueillir. 

mardi 3 avril 2018

Mgr Donatien Bafuidinsoni, notre nouvel évêque !

Episkopo ya sika ya Inongo
**************


Mgr Donatien Bafuidinsoni Maloko - Mana, S.I. est né  le 11 Décembre 1962 à  Kinshasa.  Il a été ordonné prêtre à Kimwenza  le 18 Juillet 1993 et a fait profession solennelle  chez les jésuites le 24 Mars 2001.
Après ses études secondaires au collège Jésuite «Bonsomi» de Kinshasa, Donatien Bafuidinsoni est entré au noviciat de la Compagnie de Jésus à Cyangugu (Rwanda) le 29 septembre 1981, et il a prononcé ses premiers vœux en 1983.
Il a ensuite fait sa philosophie à la Faculté Saint-Pierre Canisius de Kinshasa (1983-1986), et il a ensuite obtenu une Licence à l’Université de Lubumbashi (1986-1988). Il a fait sa théologie au Kenya, à l’Institut jésuite Hekima de Nairobi (1989-1992).
Il a obtenu son Doctorat en Droit Canon  à l’Université pontificale grégorienne à Rome.
Il a été  successivement  le secrétaire de l’Assistant Général des pères Jésuites de l’Afrique, le délégué du Père provincial pour la formation des Jésuites en Afrique, puis lui-même supérieur provincial pour l’Afrique centrale,  le président  de l’USUMA et enfin  le vicaire judiciaire et conseiller pour les affaires juridiques de l’archidiocèse de Kinshasa.
 Le 31 mars 2015, il a été nommé, ensemble avec Mgr Jean Pierre Kwambamba, évêque auxiliaire de Kinshasa!

lundi 2 avril 2018

Le lundi de Pâques, c'est le "lundi de l'Ange".

Yezu alongi liwa, azali na bomoi: Maria Madeleni amoni ye
*******************************
Jean 20, 1-9
 
Mokolo nsima ya sabato, na nta ntongo, ezalaki naino molili, Maria wa Magadala akei o lilita. Amoni 'te libanga lilongwi o munoko mwa lilita. Akei mbangu epayi ya Simoni Petro na moyekoli  mosusu  oyo Yezu azalaki kolinga, alobi na bango: Balongoli Mokonzi o lilita mpe toyebi te esika batii ye".
Petro na moyekoli mosusu aleki Petro na mbango, atiki ye nsima, akomi liboso o lilita. Asunami, amoni bilamba bilali o onse, kasi akoti te.  Petro alandi ye o nsima, ye mpe akomi.  Ayingeli o lilita, amoni bilamba bilali o nse, na mpe elamba eye bazingaki Yezu o moto.
Elamba ena elali esika yoko na bilamba te, kasi ezingami o esika esusu. Bongo sikawa moyekoli mosusu, oyo ayaki liboso,  akoti mpe. Amoni mpe ayambi. 
Naino bayekoli bayebaki te 'te Yezu asengelaki kosekwa o bawa, lokola ekomami o Mikanda Misantu.

samedi 31 mars 2018

Message de Pâques de Mgr l’évêque



                            MESSAGE DE PAQUES 2018
               AUX FRERES ET SŒURS DU DIOCESE D’INONGO ET AUX HOMMES DE BONNE VOLONTE :
« Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts » (2Tim 2,8).
Vivre en chrétien dans une situation de détresse…
Frères et sœurs bien aimés,
« Christ est ressuscité…Christ est vivant… ». C’est notre cri de joie et de victoire en ce jour de Pâques…Paix à vous et joyeuse fête de la Résurrection.
Chers frères et  sœurs,
Dans sa 2ème lettre à Timothée, l’un de ses plus fidèles collaborateurs, l’Apôtre Paul écrit : « Souviens-toi de Jésus-Christ, ressuscité d’entre les morts… » (2Tm 2,8). Il écrit cette lettre alors qu’il est en prison…à cause de Jésus-Christ : « pour lui je souffre jusqu’à porter des chaînes comme un malfaiteur… » (2Tim 2,9a). Et il ajoute aussitôt : « mais la parole de Dieu n’est pas enchaînée »(2 Tim.2, 9b). L’Apôtre Paul dit avec raison : « la parole de Dieu n’est pas enchaînée » (2Tm 2, 9b). Elle ne peut pas l’être et ne le sera jamais. Elle est en effet, non pas une parole d’homme, mais une parole de Jésus le Ressuscité d’entre les morts, le Vivant, « le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin »(Ap.22, 13).
Dans l’événement de la mort et de la résurrection du Christ, un tournant radical s’est opéré dans notre histoire. Le monde est passé désormais du négatif au positif, des ténèbres à la lumière (Col.1, 13), même si nous devons cheminer encore, comme Marie de Magdala, dans « le sombre », entre la nuit et le jour (Jn 20, 1), dans la patience du cultivateur (2Tm 2, 6).

Voilà pourquoi, chers Frères et Sœurs, notre façon à nous chrétiens, d’affronter les situations de détresse de notre histoire ne peut être inspirée ni par la peur ni par un esprit défaitiste…La mort n’a plus le dernier mot dans notre histoire. Au cœur même de l’instabilité actuelle de nos relations sociales, nous savons en Qui nous avons mis notre espérance : Jésus-Christ mort et ressuscité. « Il est notre Paix, lui qui de deux réalités n’a fait qu’une, détruisant la barrière qui séparait, supprimant en sa chair la haine » (Eph.2, 14).
Frères et Sœurs bien-aimés,
Dans ma lettre de Carême 2018, je vous ai parlé du « système de Caïn » comme étant la racine de nos maux actuels. Ce système est au fond un système fratricide, basé sur le mensonge et la violence. Le vrai initiateur en est le Satan, « homicide et père du mensonge » (Jn 8, 44). Mais nous, dans le Christ Jésus, « le Véritable Premier-né(Rm 8, 29), nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons nos frères (1 Jn 3, 14).
Depuis sa naissance, à travers sa mort et sa résurrection, le Christ « illumine tout homme venant dans le monde »( Jn 1, 9). Il est Celui que nous pouvons saluer, (comme Africain(e)s, heureux d’accueillir un être cher) en disant : « Quand tu es là tout s’illumine ».  
Chers frères et Sœurs,
« Christ est ressuscité…Christ est Vivant ». Comme témoins de Jésus-Christ, le Ressuscité et le Vivant, nous sommes appelés à lutter contre le « système de Caïn », les yeux fixés sur Lui qui a vaincu la mort. Nous le ferons en suivant la voie qu’il a tracée pour nous :
Ø Accepter de livrer notre vie pour les autres, prioritairement pour les plus faibles et les plus vulnérables (Jn 15, 13), sans haine, ni violence pour les oppresseurs (Mt 5, 43-45), dans la communion de vie avec toute la création. Accepter de livrer sa propre vie pour les autres plutôt que de livrer la vie des autres pour notre propre intérêt (au singulier comme au pluriel).
Ø Se défaire soi-même de toute fausseté de vie tant au niveau personnel que communautaire. Dénoncer tout système mensonger, tout en sauvegardant le respect et la dignité des personnes.
Frères et Sœurs bien-aimés,
Que le Seigneur Ressuscité soit votre espérance, votre joie et votre paix! Il est le Vivant : en Lui, vivons pleinement notre vie de disciples du Ressuscité, afin que notre peuple vive…vraiment (Jn 10, 10). Bonne fête de la Résurrection. Avec ma bénédiction et salutations paternelles.
                                   Fait à Inongo, le 30 Mars 2018

+Philippe NKIERE KENA

 Evêque d’Inongo

Mgr Philippe NKIERE KENA

Mgr Philippe NKIERE KENA
Evêque d'Inongo (2005-2018 )

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE

PETIT SEMINAIRE ST LOUIS DE GONZAGUE
BOKORO

Mgr Jan Van Cauwelaert

Mgr Jan Van Cauwelaert
1er Evêque D'Inongo(1959-1967) dcd 18.08.16

Mgr Léon LESAMBO

Mgr Léon LESAMBO
Evêque Emérite(1967-2005) dcd 19.11.17